• Imprimer
Expo Universelle 2025

Etapes de la candidature pour l'expo universelle 2025

LES ETAPES CLES DANS LA CANDIDATURE DE LA FRANCE ET DU VAL-DE-MARNE

2012 : Création d'ExpoFrance 2025

A partir de 2012, l’idée de candidature pour l’exposition universelle est née à travers l’association ExpoFrance 2025 qui réunit 27 entreprises, près de 50 PME et 110 000 membres.
Son représentant, Jean-Christophe Fromantin député-maire de Neuilly-sur-Seine, aux côtés d’étudiants à travers le Labo 2025, travaille et impose la volonté d’imaginer les contours du projet. Le Labo 2025 s’implique dans la candidature de la France à l’Exposition Universelle en mobilisant la jeunesse et en menant des réflexions sur des projets concrets.

En 2014, l’idée de candidature est soumise à l’Assemblée Nationale par ExpoFrance 2025 afin d’évaluer l’intérêt.

En 2015, le Président de la République désigne Pascal Lamy comme délégué interministériel en charge de la coordination des acteurs publics de la Candidature à l’Exposition Universelle.

2016 : Dépôt de la candidature officielle de la France

C’est le 22 novembre 2016 que la candidature officielle de la France pour l’Exposition Universelle de 2025 est déposée par le Président de la République auprès du Secrétaire Général du Bureau International des Expositions. Le territoire de l’Ile-de-France a été proposé comme site d’accueil avec un repérage des sites potentiels par la région et ExpoFrance 2025 en septembre 2016.

Un appel à candidats est lancé et le département du Val-de-Marne annonce sa candidature à l’accueil en France du village global de l’Exposition Universelle le 29 septembre 2016.

Un Groupement d’Intérêt Public se crée composé de l’Etat, la Région Ile-de-France, la métropole du Grand Paris, la ville de Paris ainsi que ExpoFrance 2025. Il suivra le déroulement de la candidature ainsi que sa promotion.

Fin 2016 : Visite officielle en Val-de-Marne

Un atelier de territoire organisé en novembre et décembre 2016 a officialisé l’intérêt de chacun des sites pressentis en Ile-de-France. Il s’est déroulé le 5 décembre pour le site Marne et Seine confluence avec la présence de Jean-Christophe Fromantin président d’ExpoFrance 2025 ainsi que Laurent Lafon, Conseiller Régional d’Ile-de-France et délégué à l’Exposition Universelle. Cette étape concerne les visites et l’identification des sites. Le site doit proposer 50 à 130 ha de foncier disponible. Il doit également fournir une étude de faisabilité du projet en ce qui concerne la desserte, la constructibilité, les risques et les potentialités et contraintes d’aménagements. Les travaux seront suivis par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région Ile-de-France et l’Atelier Parisien d’Urbanisme.

Et en 2017-2018...

En avril 217, malgré tous les efforts produits, le Val-de-Marne s’est vu contraint de renoncer à sa candidature. Toutefois, le projet sur lequel tous les acteurs du Val-de-Marne se sont mobilisés a permis de mesurer le potentiel touristique et les dynamiques collaboratives qui pouvaient se développer autour de la confluence Marne et Seine. C’est pourquoi, le Département engagera un plan de valorisation de ce territoire dès la rentrée 2017. Voir le projet.

La prochaine étape pour les candidats à l'accueil de l'exposition universelle est de proposer un rapport technique sur l’accessibilité des sites afin de gérer les flux de visiteurs qui s’élèveront à près de 50 millions pour 6 mois et 300 000 à 500 000/jours (transports en communs, vélo, accès piétons...). Ce rapport demande l’expertise du Syndicat des Transports d’Ile-de-France ainsi que l’IAU d’Ile-de-France et s’accompagnera d’un volet Mobilisation de l’écosystème économique.
Un dossier de candidature final devra être remis au Groupement d’Intérêt Public fin mai et d’ici cet été un site sera retenu.

La réponse sera connue à l’automne 2017. D’ici là, tous les acteurs du territoire se mobilisent autour de ce projet et une structure collective rassemblant toutes les énergies positives va être créée.
Une fois le site choisi, il restera un an à la France pour réaliser le dossier complet de la candidature française au BIE.

Le vote final des 169 états membres pour la candidature française, chacun compte pour une voix, prendra place lors d’une assemblée générale du BIE en novembre 2018.

 

Le Bureau International des Expositions (BIE) est une organisation intergouvernementale spécialisée dans la mission culturelle, économique et politique à travers la supervision d’événements internationaux et à forte envergure. L’organisation est née d'une convention signée à Paris le 22 novembre 1928 afin de superviser et réglementer les Expositions Universelles et Internationales et compte aujourd’hui 168 Etats Membres. Les Expositions Universelles ont lieu tous les 5 ans et durent 6 mois et sont définies comme étant des « évènements internationaux dont le but est de partager l’innovation, de promouvoir le progrès et d’encourager la coopération » (Bureau International des Expositions). En comparaison, les expositions Internationales durent entre 6 semaines et 3 mois.

 

Haut de page